19/05/2008

Boulogne-sur-Mer - février 2008

La Basilique Notre-Dame

Texte copié du site : http://www.ville-boulogne-sur-mer.fr

Les liens sont volontairement laissés afin de vous permettre de vous rendre vers les informations complémentaires.

Selon la traditon, l'arrivée miraculeuse de la Vierge dans le port de Boulogne sur un navire "sans rame ni matelot", est liée à l'histoire de la basilique ; l'évènement se serait déroulé en 633 ou 636.
Réédifiée sur les ruines de la cathédrale médiévale, dont il subsiste
la crypte, la reconstitution de l'édifice est liée à l'Abbé Benoît Haffreingue (1785-1871), qui émit le désir de restaurer le culte de Notre-Dame, abandonné en 1791.
Les travaux débutèrent en 1827 par la rotonde, puis par l'ajout d'une église en croix latine, et prirent fin par la pose de la coupole en 1854. L'ensemble de l'édifice ainsi restitué, domine la Ville Haute et supervise l'agglomération Boulonnaise.

_new

Etant pourtant agnostique, j'aime l'ambiance feutrée de ces beaux édifices religieux.  La lumière y filtre de façon sans cesse renouvelée pour créer ces athmosphères si particulières.  Rien d'étonnant à ce qu'un photographe normand (dont j'ai oublié le nom) ait commis une série de photos intitulées "Lumières d'Eglises".

_new

Et parfois, la décrépitude des fresques accentue la splendeur d'une sculpture.

 _new

 Cette basilique n'est pas bien ancienne, elle offre néanmoins des volumes étonnant !

_new

Un rayon de soleil, et la magie s'accomplit...

_new

 Voici une représentation de cette fameuse embarcation, sans rameurs, qui s'échoua à Boulogne.

_new

 Les extérieurs, également, ne manquent pas de surprendre !

_new

 _new

Dans un prochain post, nous vous présenterons la crypte de la basilique, parmis les plus grande de France...

Mais nous vous demandons un peu de patience, nous repartons ce lundi pour notre "P'tit bonheur", au pays des Ch'tis... et ce pour deux semaines.  Nous vous ramènerons de nouvelles photos, reflets de nos nouvelles aventures.