20/09/2008

La route du poisson - septembre 2008

Au 18ème siècle, la nécessité de fournir Paris et l'intérieur du pays en poissons et fruits de mer fait naître les sociétés de chasse-marée.

Des atelages de 5 chevaux de trait boulonnais, appélé "mareyeurs", tiraient des fourgons  remplis des produits de la pêche du jour.  Les chevaux étaient changés, dans des relais, tout les 25 km environs.

En 1991, afin de relancer l'élevage et la popularité du cheval de trait, une épreuve originale et grandiose voit le jour.  Voyez plutôt : 22 étapes de 10 à 19 km, pour un total de 320 km, avalés en 24 heures ; 8 épreuves spéciales ; 11 paires de chevaux réparties sur tout l'itinéraire et transportées aux point de relais suivant.  C'est une organistion titanesque !

Hier, nous étions sur la plage de Boulogne-sur-Mer pour assister à l'épreuve de halage de flobart... du tout grand spectacle !

Voici une sélection de photos.

_route du poisson 2008

_route du poisson 2008

De nombreuses races de chevaux de traits sont présentes sur cette épreuve : boulonnais, nord, ardennais, bourguignons, bretons, franches montagnes, percherons, etc...

La bonne idée, c'est qu'une identification est attachée à chaque cheval.

_route du poisson 2008

_route du poisson 2008

_route du poisson 2008

NB : le bâtiment en arrière plan, c'est Nausicäa.

_route du poisson 2008

Le voici, ce fameux flobart... et il est lesté de sacs de sable pour atteindre un poids d'environ 1200 kilos.  Il est muni d'un patin facilitant la "glisse" sur le sable.  Des équipiers le tiennent afin d'en assurer l'équilibre mais ne peuvent en aucun cas le pousser.  Le flobart est encore utilisé de nos jours, mais la mise à l'eau s'effectue désormais à l'aide de tracteurs.

_route du poisson 2008

_route du poisson 2008

_route du poisson 2008

_route du poisson 2008

Quelle force se dégage de ces chevaux à l'allure si débonnaire... je vous assure, les approcher vous laisse un sentiment d'humilité... ils sont à la fois si puissants et si bons !!! (nous avons pu sympatiser par le geste avec nombre d'entre eux).

_route du poisson 2008

Le rouge, jaune, noir, c'est pour l'Allemagne... par pour la belgique, représentée par nos ardennais vu plus avant.

_route du poisson 2008

Malgré la luminosité baissante, j'ai fait quelques tentatives de photos sans flash... avec des bonheurs divers.

_route du poisson 2008

Les percherons... ceux-là, je les apprécie par-dessus tous... ils évoquent pour moi la belle Normandie, ma terre de prédilection.

_route du poisson 2008

Et voici donc l'inspirateur de cette épreuve... j'ai nommé, le "Boulonnais".

_route du poisson 2008

_route du poisson 2008

_route du poisson 2008

_route du poisson 2008

La lumière baisse et les conditions de photographie avec un compact sont de plus en plus difficiles...  j'attends de voir la réaction des chevaux au flash des autres photographes avant d'enclancher le mien...  finalement, de nombreux chevaux sont de bonne composition.

_route du poisson 2008

Oui, je sais, encore un ardennais... je vous assure, je ne suis pas chauvin du tout... mais il m'a tappé dans l'oeil, celui-là... regardez-le, vous comprendrez...

_route du poisson 2008

Franche montagne ?  Je ne connaissait pas cette race....  manisfestement, celui-ci est en forme... à tout point de vue !

Nous n'avons pas encore dîné (français) soupé (belge).  La mort dans l'âme, nous quittons ce lieu magique pour reprendre la route vers Sainte-Cécile.  Hélas, nous devons libérer la maison ce samedi... nous aurions adoré suivre la route du poisson lors de ses autres étapes à Frencq, Montreuil, ou encore dans la Somme.

_route du poisson 2008

Pour l'Histoire avec un grand H, le célèbre organisateur de festins de Louis XIV, François Vatel, s'est suicidé en raison de l'arrivée tardive de sa commande de poisson et de coquillages, le vendredi 24 avril 1671, jour du Vendredi saint.  Le comble est que sa commande arrivait quasiment au moment de son acte... alors qu'il était encore possible de préparer les mets prévus.  Il sera enterré dicrètement afin de ne pas gêner la suite des festivités !!!

Commentaires

Oh que l'on aurait aimé y être nous aussi. Ca devait être chouette à voir, afin de faire d'aussi belles photos que les tiennes ;-)

Bisous, et à tantôt pour la tarte aux "Belle de France".

Écrit par : Nath & Stèph | 21/09/2008

Répondre à ce commentaire

*oo* Super photos !!!
Moi qui adore les chevaux, même les chevaux de traits...
quelle force, quelle puissance et à la fois quel caractère doux alors qu'ils pourraient tout envoyer aux cent mille diables...

Bisous Jean-Paul, belle soirée et belle semaine surtout !

Écrit par : Loo | 21/09/2008

Répondre à ce commentaire

ah je craque!
ma passion pour les chevaux...mais interdite de monter
mais quel bonheur ces photos

Écrit par : anne | 22/09/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.