06/01/2012

Hardelot : digue interdite aux chiens... dommage !

La partie "promenade" de la digue d'Hardelot, à l'image de celle de Wimereux, est interdite aux chiens, même en laisse.  Nous ne pouvons que regretter cet état de fait.

 

hardelot,wimereux,chien,interdiction,location,vacances,pas-de-calais,côte d'opale,maison,gîte,appartement,weekend,midweek,semaine,last minute

Le manque de respect de nombre de propriétaires en est sans doute la cause principale.

 

hardelot,wimereux,chien,interdiction,location,vacances,pas-de-calais,côte d'opale,maison,gîte,appartement,weekend,midweek,semaine,last minute

 C'est désolant dans la mesure où le seul espace pour promener médor (Symi en l'occurence), est soit le terre-plain central (dangereux), soit l'accotement, derrière les voitures en stationnement !


Alors, Mesdames et Messieurs, un petit geste tout simple... emportez quelques sacs plastiques lors de vos balades avec votre toutou chéri, et, comme nous le faisons, ramassez leurs déjections !  C'est une simple marque de respect vis-à-vis des autres promeneurs.

+++

Commentaires

rappelez-vous... il y a quelque temps déjà j'avais laisser un commentaire disant à peu près ceci : "j'aimais Wimereux mais je n'irai plus car etc." J'avais réagi à l'interdiction des chiens sur la digue et la plage... Certains ont réagi en disant que, eux ils ramassaient, etc, sur ce je suis d'accord... mais cela n'empêche que l'interdiction est restée. Comme je reste ferme également sur mes positions je vais dépenser mes sous ailleurs... où on est plus tolérant!

Écrit par : emile ost | 06/01/2012

Répondre à ce commentaire

Bonsoir, Je m'en souviens très bien Emile... et bien souvent les localités sont un peu responsables de cette situation. Combien de fois ne ramassons nous pas la crotte de Symi pour être ensuite obligé de nous promener des centaines de mètres, sachet à la main, pour trouver une poubelle...
On peu comprendre qu'il est désagréable de marcher ou rouler dedans (même si cela peu porter bonheur selon certains). C'est un peu comme la cigarette dans les lieux publics... si tout un chacun avait respecté l'environnement du voisin non fumeur, cette interdiction ne serait peut être pas venue... et en finalité, c'est tout le monde qui paie l'incivisme de quelques individus... A bientôt

Écrit par : Jean-Paul | 06/01/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.