07/03/2015

Le ch'ti sans peine !

Que malheur dins nous gardin, ches carottes i z'ont mingé ches lapins !

Quel malheur dans notre jardin, les carottes ont mangé les lapins.

--> C'est le monde à l'envers, plus rien ne va comme dans l'ordre des choses.

 

L'Échos du Pas-de-Calais N° 123 - Mars 2012.

+++

Les commentaires sont fermés.