15/03/2015

Le moulin de Dannes - février 2014

Le moulin de Dannes est attesté en 1410, mais il est possible qu'il soit plus ancien.  A cette époque il appartenait au comte de Saint-Pol, dont les terres s'étendaient jusqu'à Tingry.  Vingt années plus tard, rattaché au bailliage du Choquel et de Bellefontaine, il devient la propriété de son suzerain, le comte de Boulogne.

Moulin de Dannes.JPG

Ici, le moulin vu depuis la rue du Centre, la marre constituée à son aval était utilisée comme abreuvoir.

Il était "mis à ferme" par le bailli, au château de Bellefontaine, pour une durée de trois ans.  Il eu donc de nombreux meuniers.

Moulin de Dannes-001.JPG

Sa fonction était de moudre tout grain panifiable.  C'est surtout l'avoine qui passa sous sa meule, mais aussi du blé (plus rarement).  Chaque paysan avait l'obligation (sous peine d'amande) d'y porter sa récolte. 

Moulin de Dannes-002.JPG

Le meunier se payait en prélevant un seizième de la farine.  Le moulin nourrissait Dannes et Camiers par le biais de deux fours également affermés.

Moulin de Dannes-003.JPG

En continuant la rue du Centre vers la sortie du village et en remontant sur la droite, la rue du Vivier, nous arrivons à l'étang de retenue du moulin, l'étang du Vivier.

Moulin de Dannes-004.JPG

Il est alimenté par des sources issues du plateau crayeux tout proche et donne naissance à deux ruisseaux, celui de Dannes et celui du Rohart.

+++

Les commentaires sont fermés.