09/04/2015

Église Notre Dame des Sables

Dite église des riches par opposition à l'église Saint Jean Baptiste qui était l'église des marins, Notre Dames des Sables était l'église des curistes et des baigneurs.

Notre dame des sables.JPG

La cité des pêcheurs se trouve désormais à plusieurs centaines de mètres de la plage en raison du comblement alluvionnaire de la baie d'Authie et du recul de cette partie du trait côtier.  Le développement de Berck-Plage dans sa vocation touristique et curative nécessita la création d'un autre lieu de culte.

Notre dame des sables-001.JPG

En 1882, un comité est formé avec le concours du curé de Berck, l'abbé Coppin.  Outre l'édification de ce lieu de culte, un marché public devait être financé par les actions de ce comité.

Notre dame des sables-002.JPG

 

Une seule saison suffit grâce à des concerts, des quêtes, des souscriptions, etc... à acheter un terrain pour la réalisation du projet.

Notre dame des sables-003.JPG

En 1886, la chapelle du Secours, succursale de l'église Saint Jean Baptiste est bénie sous le nom de Notre Dame des Sables.

Notre dame des sables-004.JPG

De nombreuses peintures polychromes ornent les murs.  Elles ont souffert de l'humidité qui a rongé l'église avec le temps.

 

Notre dame des sables-005.JPG

 

D'important travaux de réfections ont été entrepris dernièrement.  L'extérieur de l'église a ainsi retrouvé son lustre d'antan et l'humidité devrait être vaincue.

 

Notre dame des sables-006.JPG

 

 

Notre dame des sables-007.JPG

 

La charpente en pitchpin de cette église est remarquable et unique dans la région.

 

Notre dame des sables-008.JPG

 

La mauvaise qualité des photos s'explique par le fait que j'évite d'utiliser le flash dans un lieu de culte pendant que des personnes s'y recueillent.

 

Notre dame des sables-009.JPG

 

 

Notre dame des sables-010.JPG

 

J'ai toujours été sensible à la lumière qui filtre dans les églises à travers les vitraux.

 

Notre dame des sables-011.JPG

 

 

Notre dame des sables-012.JPG

 

+++

Les commentaires sont fermés.