05/12/2015

L'Abbatiale Saint Saulve à Montreuil-sur-Mer

Le nom de Montreuil est dérivé de "petit monastère".

Au début du Xème siècle, une petite communauté religieuse occupe l'emplacement de l'abbaye.

Montreuil_St_Saulve_132.jpg

Entre 913 et 926, des moines bretons de Landevennec, fuyant les invasions normandes, se réfugient à Montreuil.

Avec l'aide de Comte Helgaud, il construisent un monastère patronné par  le saint patron de leur abbaye en Bretagne, Guénolé.

S6305805.JPG

Les statues ornant le tympan datent de 1874, elles remplacent celles détruites lors de le Révolution.

En 1111, l'abbaye change de nom suite à la translation des restes de Saulve.

Son apogée se situe entre le XIIème et le XIVème siècle.  De nombreux pèlerins viennent vénérer les reliques.  De plus, les moines ont des droits quasi exclusif sur la Canche.

S6305804.JPG

L'ensablement de la Canche provoque d'ailleurs le déclin du monastère.

En 1467, un phénomène naturel provoque l'effondrement de nombreux bâtiment de la ville.  C'est l'abbé Dom Lobain qui mène la reconstruction de l'abbatiale qui sera terminée en 1480.

Guillaume de La Pasture termine la reconstruction au XVIème siècle.

S6305803.JPG

Les déboires de l'église ne sont cependant pas terminés... en 1537, les armées de Charles Quint prennent la ville et incendie l'abbatiale.

Au début du XVIIème, l'abbaye est quasi ruinée.  Les moines sont contraints de vendre l'église à la ville en 1642.

S6305801.JPG

Suite à la Révolution, le portail est détruit en 1793, le trésor est détruit par le feu.

S6305800.JPG

Gisant d'un abbé de Saint-Saulve du XIIIème siècle

L'église est restaurée à maintes reprises au XXème siècle.  Elle est classée Monument Historique en 1910.

+++

Les commentaires sont fermés.