11/11/2016

Église Saint-Quentin, monument au morts et mairie de Wirwignes

Blason de Wirwignes

de sable au lion d’argent, armé et lampassé de gueules, à la bordure cousue du même.

La première église date sans doute du 12ème siècle.

Jusqu'en 1876, elle consistait en une "basse église" constituée seulement d'une nef.

S6306101.JPG

Il est possible que la base du clocher remonte à cette époque.

Entre les 15ème et 16émé siècle, un choeur y fut ajouté et, au 17ème, le clocher est aménagé.

S6306102.JPG

Après quelque restaurations au 19ème siècle, l'abbé Paul Amédée Lecoutre, de retour d'un voyage en Terre Sainte, en Égypte et en Italie entreprend, en 1867, la décoration intérieure en s'inspirant de ses voyages et fait réaliser des modification architecturales.

Il passa 43 années de sa vie à son oeuvre.  A la manière du Facteur Cheval, il va décorer son église avec du marbre, de la pierre du Boulonnais dans un style oriental.  C'est en achevant de peindre la voûte céleste au plafond qu'il tomba de l'échafaudage et décéda en 1906 à l'âge de 76 ans.

S6306103.JPG

Derrière l'église, on peut voir un calvaire dédié aux anciens combattants du 1914-1918 et et aux victimes et déportés civils du village de la Seconde Guerre Mondiale.

S6306104.JPG

Cette superbe représentation d'un poilu blessé est l'oeuvre de Jules Déchin en 1922.

S6306105.JPG

Une dernière photo pour vous montrer la pimpante mairie du village.

+++

Les commentaires sont fermés.