22/11/2009

Saint-valery-sur-Somme - Musée Picarvie - septembre 2008

Véritable retour dans le passé, le musée "Picarvie" reconstitue en quelque scènes, le passé et l'histoire des activités villageoises.  Le commentaire des guides est savoureux et intéressant.

_new

 

_new

L'école, même le bonnet de "baudet" serait authentique !

_new

 

 

La forge.

_new

 

L'atelier du charron.

_new

  Celui du tonnelier.

_new

Le bourrelier.

_new

**

Incontournable dans la région picarde, qui va du Tournaisis à la Somme, l'estaminet.  Celui-ci porte un nom original.  Le trouveras-tu ?   En haut de la photo...

_new

 

 

0-20-100-0 = "Au vin sans eau"... avis aux amateurs.

_new

 

 

 

Tiens !  Un facteur, dans un estaminet... ça ne te rapelle rien ?

_new

 

Voici trois pesonnages (masculins) typiques de l'histoire picarde.  Le musicien, au fond, racontait des histoires, il était conteur.  Devant lui, ces deux gaillards fringants sont l'un chasseur, l'autre pêcheur.  Dans le coin, on dit : "In conteu, in casseu et in pêkeu, cha fait trois minteux !". (orthographe incertaine)

 

_new

 

 

 

 

 

Ici, c'est le travail du lin qui est évoqué.  Cette machine servait à casser la paille de lin pour faire tomber l'enveloppe et ne conserver que la fibre.  Il faut voir cette région, ainsi que le pays de Caux, en Normandie, au mois de juin, quand le lin est en fleurs, ces champs habillés de bleu clair, que les vents agittent.  Il sont semblables à la mer.

Voici une photo de nos vacances 2006. NB : pour obtenir cette photo, il faut se lever tôt car les pétales du lin tombrent aux premiers rayons de soleil.

_new

 

 

 

 

Voici l'atelier de filature et de tissage.

_new

 

 

Celui de la couturière.

_new

 

 

Petite anecdote contée par notre guide : quelle est l'histoire de ce pompon rouge qui orne le béret des matelots français ?

L'Impératrice Eugènie était en visite, le 9 Août 1858, sur un navire au port de Brest. Un Matelot, très grand sans doute, en se mettant au garde à vous à son passage se heurta violemment le sommet du crâne au plafond de la coursive. Il saignait et l'Impératrice lui offrit son mouchoir en guise de pansement. Ce mouchoir taché de sang , placé sur sa tête, devint alors, en souvenir de son geste, le pompon rouge du béret de Marin. Il est sensé amortir les chocs à la tête des marins qui se déplacent dans les navires car les plafonds sont très bas.  Grande, petite histoire ou légende, les avis sont partagés.

_new

 

 

 

Quelques ustensiles de la ferme.

_new

 

Et après ces dures journées de labeur, qui leur reprocherait leur soirée au coin du feu ?  Pas de Star Ac', de Docteur House ou d'experts à Miami, Manhattan ou Saint-Valery... non, le journal pour Monsieur et du ravaudage pour Madame.

Saint-Valery-Sur-Somme - Septembr 2008

En septembre 2008, j'ai eu le plaisir d'organiser, avec le Comité de l'Amicale du Personnel de ma société, un voyage à destination du Pas-de-Calais (62) et de la Somme (80).

Je vous livre ici quelques photos prises à cette occasion.  D'autres photos suivront dans d'autres posts.

_new

_new

_new

 

17/11/2009

Crécy-en-Ponthieu - Mars 2009

Le 26 août 1346, au début de la guerre de cent ans, les Anglais infligent ici une cuisante défaite à la chevalerie Française.

Edouard III, dans le but de s'emparer de Paris est en campagne.  Après la prise de la Normandie, ses troupes remontent vers le nord dans le but de conquérir Montreuil-sur-Mer, disposant d'une imposante citadelle.

Il attend les troupes de Philippe VI de Valois qui a levé une imposante armée et qui arrive par l'est.

Suite à une confusion d'ordres et de contre-ordres, les troupes du Roi de France se heurtent à une pluie de flèches des archers anglais, et, à l'issue d'une bataille longue et sanglante, Edouard III a le champs libre pour monter jusqu'à Calais et en faire le siège pendant onze mois.  En août 1347, six bourgeois se livrent en otages pour sauver la ville d'une destruction certaine.  (les Bourgeois de Calais que Rodin a immortalisé dans un  de ses plus grands chefs d'oeuvres).

Les photos ci dessous présentent le site de la bataille.

location_vacances_pas-de-calais

location_vacances_pas-de-calais

location_vacances_pas-de-calais

location_vacances_pas-de-calais

location_vacances_pas-de-calais

+++

03/10/2009

Ault - Mars 2009

Bien qu'en Picardie (Somme 80), Ault présente les premières idés de ce qu'est la côte d'Albatre et le Pays de Caux.

Comme au cap blanc nez, le cordon côtier s'élève et forme des falaise calcaires.  Ici, c'est le début d'une falaise continue jusqu'à Le Havre (Sainte-Adresse pour les dernières), seulement entrecoupées de valeuses et d'estuaires.

location_vacances_pas-de-calais

La brume de cette fin d'après-midi de mars rend ces falaises encore plus mystérieuses... un vrai décor pour permettre à Maurice Leblanc de donner vie à Arsène Lupin...

location_vacances_pas-de-calais

Une autre cactéristique du Pays de Caux se retrouve également à Ault au niveau de l'architecture...  le grès et le silex y sont associés pour donner cette structure en damiers si typique.  Ce style se retrouve tout le long de la côte d'Albâtre.

+++

23/09/2009

Le Hâble d'Ault - mars 2009

Wikipedia :

Le Hâble d'Ault est un espace naturel protégé contenant des prairies herbeuses, des marais, des pelouses graveleuses, des levées de galets et quelques fragments de dunes.
Il abrite des espèces rares et protégées au niveau de la flore et de la faune et est inscrit en
Zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique (Z.N.I.E.F.F.).

Le mot hâble vient du mot hâvre qui signifie port ou zone de refuge. Au Moyen Âge, le site constituait en effet le plus grand centre de pêche du Nord de la France.

Au fil des siècles, le démantèlement progressif des falaises du Pays de Caux jusqu'à Ault a isolé une partie des terrains de l'influence marine, par la formation d'un cordon de galets roulés et érodés par les flots. Fermée dès 1760 pour assurer la protection des Bas-champs de Cayeux-sur-Mer, cette digue naturelle en galets a créé le Hâble d'Ault, et le site fut aménagé à des fins agricoles. Il est depuis alimenté artificiellement pour protéger les Bas-Champs.

Diverses activités y subsistent comme l'élevage bovin, équin (Henson) et ovin, la polyculture et surtout, la chasse au gibier d'eau, activité traditionnelle.

location_vacances_pas-de-calais

Peu d'animaux s'offrent à notre regard.  L'heure n'est pas propice à l'observation.

Seul le roulis des galets, taquinés par la mer, rompt le silence.  Je gravis la butte de galets et la mer est là, tout près...

location_vacances_pas-de-calais

Retour dans Kangoo pour quelques kilomètres, en direction des falaises d'Ault

+++