31/03/2016

Saint-Gabriel-plage : retour sur un témoin du passé.

Je vous en ai déjà parlé à plusieurs reprises, Saint-Gabriel a un passé riche.  Difficile à imaginer une station balnéaire quand on admire la plage et son côté sauvage.

S6306065.JPG

S6306064.JPG

Il y avait, à hauteur de cette étendue sombre sur la plage, une digue, un grand hôtel (30 chambres), des villas, des chalet, une chapelle, une agence immobilière gérant l'ensemble, un café-restaurant "Aux bons Zigs"...

S6306055.JPG

Nous ne nous lassons jamais d'observer les vestiges de ces constructions, en tentant d'identifier les différents éléments.

S6306056.JPG

L'erreur, à l'époque, a sans doute été de ne pas avoir prolongé la digue vers l'intérieur pour former une "rotonde".  Lors de grandes marées jumelées a des vents de tempête, les eaux ont contourné la digue, la sapant des deux côtés.  C'est ainsi que dès 1899 (un an après l'inauguration de l'hôtel), la digue est déjà mise à mal pour ne devenir qu'une ruine en 1900.

S6306057.JPG

L'hôtel est alors voué à disparaître, la Société anonyme du Grand Hôtel de la plage Saint Gabriel est dissoute, ne pouvant faire face aux frais de restauration de la digue.

S6306058.JPG

Délaissé, l'hôtel sera à moitié détruit en mars 1912, toute la partie face à la mer s'effondrant sous les coups des vagues.

La plage est devenue impraticable en raison des débris enlevés par la mer.  Malgré le danger, plusieurs Camiérois ont pillé les ruines.  Ils seront jugés par le tribunal correctionnel de Montreuil.   Le 5 avril 1912, l'architecte Deloeuvre assure que l'hôtel sera démoli pour les fêtes de Pâques.

S6306059.JPG

Seul un amas de débris témoigne encore de ce passé.

S6306060.JPG

S6306061.JPG

S6306062.JPG

La plage reprend peu à peu son aspect sauvage.  Le lieu est prisé des pêcheurs en surf-casting, le récif artificiel créée par le débris sont propices à la pêche des bar, anguille, carrelet, etc...

S6306063.JPG

Sources :

Une parution de "Mémoire d'Opale" :

+++

16/03/2016

Hesdin-l'Abbé - Château Cléry.

Blason de Hesdin-l'Abbé

D'or aux deux crosses de sable passées en sautoir cantonnées en chef d’un massacre de cerf du même, aux flancs et en pointe de trois tourteaux de gueules.

 

Le château d'Hesdin-l'Abbé a été construit à la demande de Michel Cléry de Bécourt en 1766.

En 1804, il fut la résidence du général Berthier.  On dit que c'est dans une de ses chambres que Napoléon leva le Camp de Boulogne.

S6305963.JPG

Depuis 1986, c'est un hôtel restaurant haut de gamme (4 étoiles).

 

Sources : http://memoiredopale.cultureforum.net/

et Wikipedia

+++

15/02/2016

Le moulin de la Neuville à Nesles

 

Le Moulin de la Neuville à Nesles est attesté au cadastre de 1813 mais date sans doute de la fin du 18ème siècle.

S6305949.JPG

 On sait qu'il était en activité en 1845.

S6305945.JPG

Il est décrit à l'époque comme un petit moulin à blé accompagné d'une chaumière.

S6305944.JPG

Une année (1854) est gravée dans l'enduit de la façade, il semble que ce soit la date d'une restauration.

S6305948.JPG

On peut venir l'admirer via un petit détour sur le sentier de la Glaisière... un banc vous attend pour compenser l'effort fourni.

S6305946.JPG

sources : http://patrimoine-de-france.com/Contributeurs/joel-herbez.php?255

+++

14/02/2016

Le village de Nesles

Blason de Nesles

parti : au 1) de gueules à la croix d’argent, au 2) d’argent au lion couronné d’or.

 

Après la promenade à la glaisière (voir un post précédent), nous faisons quelques pas dans le village.

A l'entrée du village,une ancienne borne kilométrique indiquait un chemin n° 2/5.

S6305937.JPG

Le mont Violette (alt 180 m) domine les abords du village.

S6305939.JPG

Je n'ai pas trouvé de site "Le jardin de Columelle gourmand".  Il semble donc que cette peinture sur une cabine électrique n'est pas une publicité.  Elle représente l’œuvre d'Arcimboldo intitulée "L'été".  Quant à Columelle, il s'agit d'un agronome romain du premier siècle.

S6305940.JPG

Près de l'église, le monument aux morts égraine les noms des 56 victimes des deux guerres mondiales.

Il a été inauguré en 1921 et est signé Morel Ducrocq.

S6305941.JPG

En recherchant des renseignements au sujet de l'église Notre Dame de Nesles, j'ai découvert de nombreux sites indiquant que l'église est hantée.  Légende entretenue sur internet ?  Qui peut le dire ?

Toujours est-il que voici ce qui se raconte : Une nuit de 1965, l'orgue s'est mis à jouer alors qu'il est fermé par un cadenas.  Un groupe de jeunes filles a cru également apercevoir une silhouette blanche, se déplacement dans l'église.  L'église n'est hélas ouverte que lors des offices... cela m'aurait plu de la visiter car certain témoins disent que l'atmosphère y est étrange.

Pour en revenir à l'histoire, l'église Notre Dame date du XVIème siècle et restaurée en 1880 par l'architecte Clovis Normand.

S6305942.JPG

+++

11/02/2016

La chapelle Sainte Marthe à Le Catelet (Commune de Bourthes)

Surprenante, cette chapelle en ruine au bord de la route D156, dans le hameau du Catelet.

Le catelet (9).JPG

La chapelle Sainte Marthe a été construite en 1864 par la famille Duflos-Destrées.  Jean-Baptiste Duflos a été maire de Bourthes et Juge de Paix du canton.

Le catelet (2).JPG

Laissée à l'abandon, elle est envahie par la verdure.

Le catelet (6).JPG

Le catelet (3).JPG

Le catelet (7).JPG

Le catelet (8).JPG

+++