10/11/2017

Le port de plaisance d'Étaples

Après un passé entièrement dédié à la pêche, le port d'Étaples est désormais exclusivement un port de plaisance.

En raison de l'envasement de la Canche et de l'accessibilité du port uniquement par haute mer, les Étaplois, pêcheurs réputés dans toute la France, ont désormais leur port d'attache à Boulogne-sur-Mer.

S6306530.JPG

Sa capacité est de près de 250 anneaux, dont 20 réservés aux visiteurs.  Ces derniers apprécieront ce port en ville, à proximité du Touquet, disposant de toutes les facilités pour les plaisanciers (réparation de moteurs, accastillage, lavage de bateaux, ...).

S6306532.JPG

Le Roulev P130 est depuis 1972, un emblème pour la ville.  Hélas, il vieillit et souffre de plusieurs maux à répétition.  Il va sans doute être mis à la retraite car le coût des réparations tourne aux alentours de 250.000 € alors qu'il ne sert plus qu'un dizaine de fois par an (réparation de chalutier jusqu'à 130 tonnes).

S6306531.JPG

Pour la plaisance, le port dispose d'un enfourcheur d'une capacité de 7 tonnes, suffisant pour la plupart des unités.

+++

Publié dans Etaples | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | | |

31/01/2017

Etaples - Novembre 2014 : Visite du chantier de construction navale traditionnelle dans le cadre de Hareng Roi

Toujours dans le cadre d'une rencontre des Admirateurs de la Côte d'Opale (groupe FB).

L'ex chantier naval Leprêtre d'Étaples ouvrait ses portes gratuitement à l'occasion de le fête du Hareng Roi.

S6306313.JPG

Entre sa création en 1951, le chantier naval Leprêtre-Caloin a vu naître une cinquantaine de chalutiers.

S6306314.JPG

Des unités d'échouage, technique bien connue dans la région dans le village non pourvu d'un port, y ont également été construite.

S6306315.JPG

Actuellement, le chantier, propriété de la municipalité, pérennise le savoir faire et les techniques ancestrales de construction.

S6306316.JPG

Le Paulo est un Flobart construit en 1991 par Pierre Lamarche aux ateliers de l'Enfer à Douarnenez et entreposé dans la partie musée des Ex-Chantiers Leprêtre. Ce nom a été choisi en l'hommage à Paul Clerc, marin pécheur Berckois ayant navigué sur des bateaux d'échouage (Cordiers à moteur à Berck ou "Gros Flobart" à Boulogne). C'est la réplique de l'arche, un Flobart construit par Libert en 1951 pour Jacques Desplats de Wimereux. (http://flobartcalypso.canalblog.com/).

S6306318.JPG

Ci dessus, un canot pliant de la marque "Lapon".  

canots pliants lapon.jpg

S6306319.JPG

S6306320.JPG

Canot de servitude de la SNBC (Service Maritime des ports de Boulogne-sur-Mer et Calais)

S6306321.JPG

Le bordage à clins est celui utilisé pour les flobarts.   Ce type d'assemblage, fait de planches se recouvrant comme des tuiles est bien plus léger que celui dit "à franc-bord".

S6306317.JPG

Passons maintenant au joyau du chantier, le Charles de Foucauld.

S6306327.JPG

Ce chalutier de pêche latérale en bois, sorti des chantiers Leprêtre est mis à l'eau le 27 mars 1958.

S6306322.JPG

C'est un chalutier thonier construit pour le patron et armateur Guy Ramet.

S6306325.JPG

 Il a été classé au Monument Historique Patrimoine Maritime en 1984.

S6306328.JPG

Il pratique le chalut "bœuf" en compagnie du "Jésus de Prague" jusqu'en 1971.  A cette époque, son "veau" est remplacé par une unité en acier du même nom.

S6306329.JPG

Il devient alors le "veau", celui qui ramène le chalut.

S6306330.JPG

A partir de 1974, pour faire face à la concurrence des unités de pêche arrière, il est armé pour la coquille Saint-Jacques.

Il est désarmé en 1981.

S6306326.JPG

+++

24/01/2017

Etaples novembre 2014 - visite du musée de la Marine dans le cadre du Hareng Roi

Dans le cadre de la rencontre amicale des Admirateurs de la Côte d'Opale (FB).

Le Musée de la Marine est ouvert gratuitement à cette occasion et, de plus, notre ami Bertrand Dupont expose ses photos de l'épave du Socotra, cargo à vapeur échoué sur la plage du Touquet le 26 novembre 1915.

HR09.JPG

HR10.JPG

Bertrand est intarissable concernant cette épave, son histoire et les photos saisissantes qu'il en à faites.

HR08.JPG

Son enthousiasme est communicatif, il sait passionner son auditoire.

S6306307.JPG

Bien que nous l'ayons déjà visité, nous nous dirigeons vers l'expo permanente du musée.

Ci-dessus, une maquette de l'église Saint Michel, bâtie au XIIIème siècle et détruite lors d'un bombardement en 1944.

S6306308.JPG

Levons les yeux sur le haut d'une vitrine et admirons les balouettes...  ces girouettes placées en haut du grand mât avaient des formes particulières qui permettaient de reconnaître un chalutier à bonne distance.

S6306309.JPG

Les marins pêcheurs étaplois sont très attachés à la religion.  Chaque bateau avait sa chapelle à bord, comme celle ci-dessus.  

S6306310.JPG

Je profite de la mezzanine pour prendre deux photos

S6306311.JPG

de la salle du rez de chaussée.

S6306312.JPG

A l'étage supérieurs, de nombreuses maquettes apportent une vue historique de la pêche.

Je vous en ai déjà présentées quelques unes ici, je ne vous en propose donc une seule.

Voici un flobart ponté berckois - fin XIXème - début XXème.

+++

18/01/2017

Ètaples - Hareng Roi 2014

En novembre 2014, nous rencontrions des membres du groupe Facebook "Les admirateurs de la Côte d'Opale" dans le cadre de la fête du hareng à Étaples.

HR02.JPG

La fête donne l'occasion à des groupes folkloriques de se produire.  Nous posons ici avec les porteurs de Batisse et Zabelle, les géants boulonnais, accompagnés de deux charmantes matelotes.

HR01.JPG

S6306287.JPG

La journée s'est organisée en plusieurs parties... visite des échoppes, repas, passage au musée de la marine où Bertrand Dupont présente ses photo de l'épave du Socotra, visite du chantier naval Leprêtre et passage à la maison du port pour une exposition de peinture de l'école d'Étaples.

S6306282.JPG

HR03.JPG

Les métiers traditionnels sont présentés par des artisans.

HR04.JPG

HR05.JPG

S6306282.JPG

Il est temps de penser au repas, d'autant qu'il faudra s'armer de patience.

S6306300.JPG

Chacun sin pain et s'n'hérin.

HR06.JPG

Quel dommage de ne pouvoir vous faire sentir les effluves de cuisson.

HR07.JPG

 Les prochain billet relateront nos différentes visites.

+++

15/01/2017

Le Moulin de la Tombe dit aussi Vieux Moulin - Étaples

Blason de Étaples

Les armes de la ville se blasonnent ainsi : de gueules aux trois coquilles d’or

 

Le long de l'avenue de Rombly, face au château d'eau, il y a un moulin joliment restauré.

Dans le forum de "Mémoire d'Opale", je l'ai trouvé sous le nom de moulin de la Tombe, et sur un site dédié aux moulins (https://www.moulins-a-vent.net/Moulins/etaples_vieux.htm), sous le nom de Vieux Moulin.  PS : suivez le lien pour apprécier la restauration effectuée.

S6306244.JPG

Même si ses ailes sont factices, avouez qu'il a fière allure.  Un seul regret, l'urbanisation des alentours nuit à son authenticité (même si j'ai tout fait pour éviter la pollution visuelle).

S6306241.JPG

+++