02/02/2016

Le Manoir de Doudeauville

Blason de Doudeauville

d’azur au pont de trois arches d’argent, maçonné de sable, sur des ondes aussi d’argent mouvant en pointe, sommé d’un buste de carnation, couronné d’or, vêtu aussi de sable, surmonté de sept étoiles aussi d’or ordonnées en voute.

Le manoir de Doudeauville est une gentilhommière qui appartenait au XVIIème siècle à la famille Leroy D'Ambreville.

manoir de Doudeauville_1.JPG

Peu avant la révolution, il devient, par mariage, la propriété de Louis du Tertre d'Elmarcq.  Il est resté propriété de cette famille jusqu'en 1922.

manoir de Doudeauville_3.JPG

D'allure élégante, il était occupé par le seigneur et par son fermier.  Deux portes permettaient un accès séparé.  Celle de droite a été murée.

On distingue une différence d'appareillage dans la maçonnerie en briques roses qui tend à démontrer que le manoir a été construit en deux phases.  L'aile droite a été bâtie en 1613, l'autre date de 1626 comme en atteste une pierre portant le monogramme IHS et cette année.

manoir de Doudeauville_4.JPG

Pierre Matysiak possède désormais ce manoir et le restaure patiemment.   Les écuries ont repris du service et hébergent luxueusement des chevaux de race frisonne.

+++

16/01/2016

Le moulin de Renty

Une histoire comme on les aime que celle de ce moulin.

Les habitants de Renty l'appellent "moulin Grioche" du nom du dernier exploitant de celui-ci.

DSC_2438.JPG

Le moulin semble exister depuis 1809.  D'abord moulin à foulon pour la fabrication de papier, scierie de 1925 à 1971 avec Marcel Grioche.

DSC_2440.JPG

Véronique et Éric Lesenne achètent le moulin en 2011 dans le but d'y vivre et de le faire revivre.

DSC_2439.JPG

Laissé à l'abandon depuis 4 ans, ils ont retroussé leur manches pour le remettre en état.

DSC_2441.JPG

Connaissant le travail du pain, Éric a réalisé dans un des bâtiments, un four en pierres naturelles à bois à chauffage direct (le pain cuit auprès des bûches).

DSC_2445.JPG

Ouvert en mars 2013, "Au four et au moulin de l'Aa" propose pains, pizzas, tartes, etc...

DSC_2450.JPG

Le couple a encore de beaux projet car actuellement, la roue du moulin tourne "à vide".  Un projet ambitieux de production hydroélectrique est à l'étude.  Cette production pourra alimenter les besoins du moulin et peut-être celle de quelques foyers de riverains.

DSC_2449.JPG

Après avoir animé la roue du moulin de Renty, l'Aa continue lascivement sa course vers la mer.

+++

 

14/01/2016

Zoteux - Le calvaire des sept voies

Zoteux....   quel drôle de nom...  Au XIIIème siècle le nom de la localité était Les Auteulx (peut être "Les autels").  De l'article, seule la liaison est restée...

DSC_2418.JPG

J'ai découvert ce village du canton d'Hucqueliers à la lecture d'Echo62, le journal toute boîtes du Pas-de-Calais.

L'article parlait notamment de la croix du Septenvium.  Ce calvaire se situe à la rencontre de sept voies, certaines en terre, d'autres ayant été reprises pour les voies modernes.

DSC_2420.JPG

Le carrefour remonterait à l'époque gallo-romaine, mais rien n'est établit.

DSC_2421.JPG

Le plaque ci-dessus énumère les années où le calvaire fut restauré.  Elle a été placée en 1912, année de la bénédiction du lieu.

Elle porte l'inscription :

"COMME AU CARREFOUR VONT LES SEPT CHEMINS

QU'ONT TRACES JADIS LES GEANTS ROMAINS

VERS LE DIEU SAUVEUR VENEZ TOUS HUMAINS

PLOYANT LES GENOUX ET JOIGNANT LES MAINS"

DSC_2419.JPG

De petites plaques indiquent le sept directions :

- Chemin de Montreuil

- Chemin d'Hucqueliers

- Chemin de Bourthes

- Chemin de Thiembrone

- Chemin de Senlecques

- Chemin de Desvres

- Chemin de Longvilliers

 

Dans le "Précis de l'histoire de Boulogne et environs" (1829), on peut lire : "Ces chemins sont en terre et disposés de manière que le soleil et le vent les frappent constamment.  Ils sont tracés pour faciliter les communications dans l'intérieur du pays".

DSC_2422.JPG

Mon shooting était espionné...

+++

12/01/2016

Le viaduc d'Echinghen - Mai 2014

Nous sommes passés des dizaine de fois dessus.  Grâce à l'aide de quelqu'un du coin, nous avons pu nous trouver dessous.

DSC_2407.JPG

La construction de ce viaduc autoroutier (A16) a débuté en 1996.  Il fut achevé l'année suivante.

DSC_2405.JPG

D'une longueur de 1301 mètres, il est construit en "poutres-caissons".

DSC_2404.JPG

C'est le plus long pont du Pas-de-Calais, et le 25ème plus long de France (à ce jour).

DSC_2403.JPG

Vu sa forte exposition aux vents, la vitesse y est parfois limitée et la circulation réduite à une seule bande.

+++

10/01/2016

La Glaisière de Nesles - Mai 2014

La glaisière de Nesles est une ancienne carrière d'argile de Gault (teinte gris-bleu à gris foncé) qui a été exploitée jusqu'en 1982.

S6305923.JPG

Réhabilité par le conseil général, le site est composé d'un étang au milieu duquel il y a un îlot.

S6305929.JPG

Peu à peu, la nature y a repris ses droits... tout trace de l'exploitation humaine à disparu au profit d'une faune et d'une flore très riche.

S6305925.JPG

Une partie des abords de l'étang est très confortable pour la marche... il faut pourtant remonter sur le chemin supérieur pour en faire le tour complet.

S6305926.JPG

En ce mois de mai, l'orchis mascula peut être admirée dans les prairies bocagères du site.

S6305927.JPG

Et comme en beaucoup d'endroits, la bernache du Canada a pris possession des lieux.

S6305930.JPG

Au loin, le Mont Violette (je pense) impose ses rondeurs.

S6305924.JPG

Ailleurs, c'est une tour, bien moins assortie au paysage qui domine.  Il s'agit d'une partie des installations de TRB Nesles, fabriquant des produits réfractaires pour l'industrie.

S6305931.JPG

S6305932.JPG

Les abords du chemin sont très fleuris en ce mois de mai (2014).  Je pense que nous trouvons ici des renoncules bouton d'or, des brunelles et pour affiner le tableau, de la prêle des champs.

S6305933.JPG

Cet endroit incite à la rêverie et à la méditation.

S6305934.JPG

Un verger à été implanté lors de la réhabilitation du site.

S6305936.JPG

+++