02/02/2016

Le Manoir de Doudeauville

Blason de Doudeauville

d’azur au pont de trois arches d’argent, maçonné de sable, sur des ondes aussi d’argent mouvant en pointe, sommé d’un buste de carnation, couronné d’or, vêtu aussi de sable, surmonté de sept étoiles aussi d’or ordonnées en voute.

Le manoir de Doudeauville est une gentilhommière qui appartenait au XVIIème siècle à la famille Leroy D'Ambreville.

manoir de Doudeauville_1.JPG

Peu avant la révolution, il devient, par mariage, la propriété de Louis du Tertre d'Elmarcq.  Il est resté propriété de cette famille jusqu'en 1922.

manoir de Doudeauville_3.JPG

D'allure élégante, il était occupé par le seigneur et par son fermier.  Deux portes permettaient un accès séparé.  Celle de droite a été murée.

On distingue une différence d'appareillage dans la maçonnerie en briques roses qui tend à démontrer que le manoir a été construit en deux phases.  L'aile droite a été bâtie en 1613, l'autre date de 1626 comme en atteste une pierre portant le monogramme IHS et cette année.

manoir de Doudeauville_4.JPG

Pierre Matysiak possède désormais ce manoir et le restaure patiemment.   Les écuries ont repris du service et hébergent luxueusement des chevaux de race frisonne.

+++

08/01/2016

La Chocolaterie de Beussent-Lachelle

C'est en 1985 que la Chocolaterie de Beussent est créée.

En 1994, une autre chocolaterie est ouverte à Lachelle, dans l'Oise.  Celle-ci est assortie d'un salon de thé et d'une boulangerie artisanale (pain cuit au feu de bois).  

De cette union est née l'appellation chocolaterie de Beussent-Lachelle. 

S6305816.JPG

Certaines des pièces réalisées (sujets creux).

Bruno et Alain De Rick sont parmi les rares chocolatiers à élaborer leurs produits de A à Z.

Propriétaire-récoltant en Equateur, important également les fèves de Madagascar, Sao Tomé, etc...  la torréfaction et le conchage se font à la chocolaterie.

S6305817.JPG

En attendant d'être moulé, le chocolat est sans cesse mélangé à une température très précise.

Lors des visites, la fabrication du chocolat est expliquée.  Il s'agit d'une suite d'opérations très précises afin d'obtenir un produit de qualité aux parfums désirés.

Dans son pays d'origine, la cabosse (fruit du cacaoyer) et ouverte (écabossage) afin d'extraire les fèves.

Celles-ci sont mises à fermenter afin de développer les arômes, de diminuer l'amertume, etc...   Vient ensuite les séchage, sur des treilles au soleil ou dans un séchoir.

C'est après cette opération que les fèves arrivent à Beussent (ou Lachelle).

S6305818.JPG

Ici, opération de moulage de sujets creux.

Là, elles seront torréfiées... à des températures précises, en fonction du type de chocolat désiré.

Concassées et brassées, on obtient une pâte à laquelle on va ajouter lait, épices, sucre, beurre, etc... Ce mélange va ensuite être raffiné (laminé pour obtenir une pâte fine et homogène).

Nous approchons de la fin du processus mais la pâte devra encore être conchée, c'est à dire  brassée, écrasée, étirée.

Elle va alors devoir revêtir sa jolie robe, pour cela, passer au tempérage ; une savante série de réchauffements et de refroidissements.  C'est cette opération délicate qui va donner au chocolat sont brillant, sa texture cassante, sa conservation, ...

Viendra alors le temps du moulage à une température précise, suivi d'un tapotage (à l'aide d'une tapoteuse) pour éviter la présence de bulles d'air.  Après refroidissement dans un tunnel prévu à cet effet, le chocolat peut être conditionné... ou dégusté, chance que nous avons eue à l'issue de cette visite instructive.

S6305819.JPG

Ci-dessus, les chocolats que nous allons déguster et les moules.

Nous avons eu l'occasion de goûter les fèves... c'est assez bluffant, la première sensation est un sentiment de déception... puis, à force de mastiquer, le parfum chocolaté se développe.  Belle expérience.

S6305820.JPG

La pièce maîtresse qui trône dans l'atelier... une reproduction de la cathédrale de Saint-Omer.

La chocolaterie se trouve à Beussent, 66 route de Desvres.

Celle de Lachelle est située 41 rue de Monelieu.

+++

08/12/2015

Nouveau passage près du moulin de Beussent

Par un joli temps en ce mois d'avril 2014, nous nous arrêtons pour pic-niquer à proximité de Beussent.  Nous savons en effet que nous trouverons là, une table forestière.

S6305810.JPG

J'avais déjà fait des recherches en 2011, pour une note consacrée à ce moulin.

S6305809.JPG

Il semble qu'il soit toujours à vendre à ce jour, le projet de la Communauté de Communes de Hucqueliers ayant été cassé suite à des lenteurs administratives.

S6305808.JPG

Après notre repas, nous avons longé la Course puis prolongé notre promenade dans la campagne environnante.

S6305811.JPG

S6305812.JPG

S6305813.JPG

C'est par là aussi que cette région est formidable, on peut passer de la mer à la rivière, des dunes à la campagne en quelques kilomètres.

S6305814.JPG

N'hésitez pas à venir si vous aimez marcher, de nombreux itinéraires sont balisés partout dans les 7 vallées.

S6305815.JPG

+++

03/07/2015

Endroit idyllique sur la Course à Bezighem

Mars 2014...   nous cheminons au hasard des routes, à la recherche de lieux sympas pour nous y promener, ou simplement jolis à photographier.

Le long de la Course, à Bezighem, un tout petit moulin attire le regard...   oh, pas bien utile... sans doute l’œuvre d'un bricoleur qui s'ennuyait ou qui voulait amuser ses enfants en les instruisant sur la force hydraulique.

S6305760.JPG

En nous approchant, force est de constater qu'il est très bien réalisé et, au fond, pourquoi n'aurait-il pas, à une certaine époque, transmis le mouvement de son axe à une pompe, ou à une dynamo...   Je n'ai hélas trouvé aucun écrit à ce sujet.

S6305761.JPG

S6305762.JPG

Nous profitons de notre arrêt pour admirer la Course dans son écrin printanier.

S6305757.JPG

Hardiment la Course poursuit... sa course vers la Canche, qu'elle rencontrera entre Attin et La Madelaine-sous-Montreuil.

S6305758.JPG

S6305759.JPG

+++

 

07/01/2014

Arrêt ravitallement à Hucqueliers - septembre 2012


blason

fascé d’argent et de gueules de dix pièces au lion de sinople brochant sur le tout


Un petit arrêt pour se désaltérer sur la place d'Hucqueliers m'est prétexte à prendre quelques photos.  Ou bien, est-ce l'inverse ?

location, vacances, Pas-de-Calais, Côte d'Opale, maison, gîte, appartement, weekend, midweek, Hucqueliers, mairie, Quillier, monument aux morts,semaine, last minute

Le nom de la commune, comme beaucoup d'autres, a évolué au fil des siècles : Hukelirs en 1069, Huclers en 1157, Hukelieres en 1248, Huckeliers en 1512.  

Son nom vient du moyen néerlandais huec, hoec, houc qui signifie coin, bout, bord, retraire, cachette et laar, laer (clairière).

La commune est traversée par la rivière Fontaine des Baillons qui se jette dans la Course à Beussent.

La commune d'Hucqueliers fut le centre de la révolte des Lustucru en 1662.

 

location,vacances,pas-de-calais,côte d'opale,maison,gîte,appartement,weekend,midweek,hucqueliers,mairie,quillier,monument aux morts,semaine,last minute

Comme en beaucoup d'endroit dans la région, un quillier est présent sur la place.  Les "quilles de neuf"  est un jeu populaire et traditionnel.  Certains quilliers, comme celui-ci sont extérieurs mais il en existe des couverts.

 

location,vacances,pas-de-calais,côte d'opale,maison,gîte,appartement,weekend,midweek,hucqueliers,mairie,quillier,monument aux morts,semaine,last minute

Le monument aux morts a été érigé en 1924 et est l'oeuvre du marbrier Jules Lebeau. 

 

location,vacances,pas-de-calais,côte d'opale,maison,gîte,appartement,weekend,midweek,hucqueliers,mairie,quillier,monument aux morts,semaine,last minute


+++